Le Temple des Lamas, Yonghegong

A l’extérieur de la Cité Interdite de laquelle ne pouvait sortir l’Empereur, un temple fut construit en 1694 pour servir de résidence au prince Yong.

C’est donc dans le Temple des Lamas que le fils héritier de l’Empereur Kangxi résida dès sa majorité, les lois ne lui permettant plus de rester auprès de sa mère dans la Cité Interdite.

Cet édifice s’appelait à sa construction le Palais de l’Harmonie Eternelle. Quand Yong accéda au trône impérial il revint loger dans la Cité Interdite, léguant son palais à des moines bouddhistes qui s’y installèrent en 1732.

C’est un des lieux les plus appréciés de Pékin par les touristes tant le cadre est agréable et les décors sont magnifiques.

Temple des LamasC’est autour de cinq cours qui se succèdent que le Temple des Lamas est édifié. Vous remarquez dans le jardin qui précède la première cour l’entrée principale avec ses deux grandes horloges.

Vous traverserez les différentes salles comme « la Salle des Rois Célestes », « la Salle de l’Eternelle Harmonie » avec ses statues de Bouddha et de Luohan, vous verrez d’autres statues monumentales dans « la Salle de l’Eternelle Protection ».

Vous remarquerez dans la cinquième cour, à l’intérieur du Pavillon des Dix-Mille Bonheurs une statue de Bouddha de 18 mètres de haut taillé d’une seule pièce dans un tronc de Santal.

China August 2017 Hutong alley near Beixinqiao Beijing Yōnghégōng (雍和宮, Lama Temple), Běijīng (北京) Yōnghégōng (雍和宮, Lama Temple), Běijīng (北京) Yōnghégōng (雍和宮, Lama Temple), Běijīng (北京) Yonghegong Temple (3) 

Découvrez la Chine en comparant les Vols Paris - Pékin

Laissez une Réponse