La Maison du Prince Gong

La Maison du Prince Gong (Gongwangfu) est la plus grande et la mieux préservée des plus de résidences princières de la Dynastie Qing de Pékin. Situé au nord du lac Shichahai et au beau milieu des Hutongs, le palais fut construit en 1777.

C’était à l’origine la résidence de Heshen, un membre de la garde impériale de l’Empereur Qianlong qui sut gravir les échelons pour occuper des postes importants à la cour.

Mais le successeur de Qianlong, l’Empereur Jiaqing, se rendit compte de la corruption de Heshen et le fit exécuter. Sa vaste résidence fut alors confisquée par l’empereur qui la céda au Prince Qing en 1799. Ce n’est que sous le règne de l’Empereur Xianfeng que le palais fut cédée au Prince Gong qui a donné son nom à la fameuse résidence.

Lire la suite de cet article »

La Pagode du Temple Tianning

Située près de la porte Guang’anmen au sud de la Place Tiananmen, dans le District Xuan Wu, la Pagode du Temple Tianning est un des plus vieux édifices de Pékin. La pagode fut en effet construite sous la Dynastie Lio, en 1119, juste avant que les Song et les Jin ne s’imposent.

Cette pagode bouddhiste fut édifiée sur l’emplacement d’un temple bâti sous la Dynastie des Wei du Nord, lesquels régnèrent sur la Chine du Nord de 386 à 534.

Tianning Si, la « Pagode de la Paix Céleste », s’élève sur 13 niveaux avec ses multiples toits au dessus de son premier étage. De base octogonale la pagode, construite en briques et en pierres, s’élève à une hauteur de 57,8 mètres.

Lire la suite de cet article »

Cathédrale du Sud à pékin

La Cathédrale de l’Immaculée Conception de la ville de Pékin se situe au 181 de la rue Qianmenxi dans le quartier de Xuanwumen. Connue également sous le nom de Cathédrale Nantang ou Cathédrale du Sud, c’est l’édifice catholique le plus ancien de Pékin.

Un église fut en effet construite en 1605 sous le règne de l’Empereur Wanli de la Dynastie Ming qui accorda au prêtre Jésuite Matteo Ricci le droit d’édifier un édifice catholique de style chinois dans le quartier de Xuanwumen.

en 1650, l’Empereur Shunzi de la Dynastie Qing autorisa le prêtre jésuite allemand Johann Adam Schall von Bell d’édifier une véritable cathédrale sur le site de la chapelle fondée par Matteo Ricci.

Lire la suite de cet article »

Guozijian, le Collège Impérial

Le Collège Impérial Guozijian se situe à l’ouest du Temple de Confucius, près du Temple des Lamas au centre ville de Pékin. C’est la plus haute institution d’enseignement de la Chine Impériale.

Construit en 1306, juste après le règne de l’empereur Kubilai Khan de la Dynastie Yuan, le Collège impérial fut agrandi à plusieurs occasions, atteignant ses dimensions actuelles pendant le règne de l’empereur Qianlong (1735-1796) de la Dynastie Qing.

Le Collège impérial s’étend sur une superficie de 22 000 m² et on pourra voir dans la cour principale deux arbres qui datent de la fondation de l’édifice. On dit que ces arbres furent plantés par le premier directeur (Jijiu) du Collège Impérial.

Lire la suite de cet article »

Le Temple Fayuan

Tout Près de la Mosquée de Niujie dans la Rue du Boeuf (ou Rue de la Vache selon les traductions, on découvrira le Temple Fayuan, un des temples bouddhistes les plus importants de Pékin, au sud-ouest du centre ville, dans le quartier de Xuanwumen.

Fayuansi fut construit en 645 sous le règne de l’Empereur Li Shimin de la Dynastie Tang, et fut nommé Minzhongsi. Mais son architecture actuelle date de la Dynastie Ming quand il fut reconstruit pendant la période de Zhengtong (1436-1449), et renommé Chongfusi.

D’une superficie de 6 700 m² le Temple Fayuan (Temple de la Source de la Loi) possède de magnifiques sculptures en bronze des Quatre Rois Célestes (appelés également les Quatre Rois Divins ou Davarajas), des lions de la dynastie Ming et trois bouddhas dorés, Vairochana (Piluzhena), Manjusri (Wenshu) et Samantabadra (Puxian).

Lire la suite de cet article »

Page 5 sur 52« Premiere...34567...102030...Derniere »