Le Parc des Collines Parfumées

Le Parc Xiangshan, plus connu sous le nom de Parc des Collines Parfumées, se situe à environ 25 kilomètres au nord-ouest de Pékin. En raison de son altitude et des forêts denses, le Parc des Collines Parfumées est un lieu frais et apprécié en été pour ceux qui souhaitent échapper aux températures élevées de la capitale.

Le meilleur moment pour visiter le parc c’est la fin de l’automne quand les feuilles des arbres se teignent de jaune et de rouge. Dans ce parc d’une superficie de 160 hectares on y trouvera des pins, des cyprès, des érables, des ginko, des vergers odorants (abricots, poires, pêches) et de nombreux lilas, tous ces arbres dégageant de subtiles parfums qui sont à l’origine du nom de ces collines.

Le parc des Collines Parfumées est assez escarpé, avec de nombreuses fontaines au milieu des forêts. Le Pic Xianglu (ou Guijianchou) culmine à 557 mètres d’altitude et en empruntant le téléphérique on a une très belle vue sur le magnifique paysage des collines et la ville de Pékin.

C’est sous la Dynastie Jin que les collines furent occupées quand fut construit le Temple Xiangshan en 1186 qui abritait parfois à l’Empereur lors de ses parties de chasse. Mais c’est à l’empereur Qianlong que l’on doit l’édification de la plus grande partie des édifices en 1745.

Parc des Collines ParfuméesOn y construisit alors des temples comme le Temple des Nuages Bleus, le Jianxin Zhai ou le Zhao Miao, des pagodes, des arches, de grandes salles, des pavillons de loisir sur ces collines qui allaient être appelées « le Jardin de la Tranquillité et du Plaisir ». Les Collines Parfumées étaient avec la Montagne du Jade de Printemps (Yuquanshan) et la Colline de la Longévité dans le Palais d’été, un des trois lieux préférés de Qianlong.

L’empereur Qianlong a fait réaliser 28 tableaux paysagers dans le Parc des Collines Parfumées, chacun d’eux portant un nom poétique comme la Falaise de Jade, le Pic du Crapaud ou la Source du Lait de Jade. Malheureusement les forces franco-britanniques détruisirent une grande partie de ces oeuvres au cours de la Guerre de l’Opium en 1860, et en 1900 lors de la Révolte des Boxers.

Aux pieds des collines on découvrira les vestiges du Temple Zhao Miao construit en 1780 selon le style d’un monastère tibétain avec ses murs rouges de 10 mètres de hauteur et son beau portail. Il servait à loger le Panchen Lama quand il était en visite à Pékin.

XiangshanDes escaliers mènent les visiteurs jusqu’à la Pagode de la Longévité, construite en 1780. Haute de 30 mètres la pagode se compose de 7 étages au-dessus d’un pavillon de forme octogonale. Sur les portes de la pagode on pourra voir 8 bouddhas sculptés.

En poursuivant la promenade dans les jardins on arrive au lac Yangjihu coupé en deux par un pont de pierre traditionnel chinois. Dans les eaux du lac flottent des lotus et nagent des poissons rouges et argent, symboles de la longévité et de la prospérité.

Il peut être bon de signaler que pour atteindre le sommet de la colline Xianglu ce sont 3 000 marches qui attendent les courageux. Les autres choisiront de prendre le téléphérique qui leur permettra d’admirer le paysage… s’ils n’ont pas peur du vide.

Par un autre chemin se dirigeant vers la partie sud du parc on découvrira la Villa Shuangqing qui fut une des résidences du Grand Timonier, Mao Zedong, le Temple des Parfums et le magnifique Lac Jingcui avec ses eaux d’un vert émeraude.

Pour vous rendre au Parc des Collines Parfumées vous pouvez prendre le bus 904 depuis la station de bus de Xizhimen. L’autre option est de prendre un taxi en lui indiquant que vous voulez aller à Xiangshan Park. La course vous coûtera environ 50 yuan depuis le centre de Pékin.

A7R M2 + FE 28/2 Azure Clouds Temple Fragrant Hills Biyunsi Xiangshan Beijing China David McBride Photography-0011 Azure Clouds Temple Fragrant Hills Biyunsi Xiangshan Beijing China David McBride Photography-0008 Azure Clouds Temple Fragrant Hills Biyunsi Xiangshan Beijing China David McBride Photography-0013 Azure Clouds Temple Fragrant Hills Biyunsi Xiangshan Beijing China David McBride Photography-0010 Azure Clouds Temple Fragrant Hills Biyunsi Xiangshan Beijing China David McBride Photography-0002 

Découvrez la Chine en comparant les Vols Paris - Pékin

Une Réponse à “Le Parc des Collines Parfumées”

  1. Ni Hao Bonjour,
    J’ai enseigné pendant 4 ans à l’UIBE (Université de commerce extérieur) Je connais très bien les colines parfumée, je les ai découvertes avec plusieurs de mes élèves francophones, qui me ventaient la beauté des érables (nous étions en automne)les feuilles étaient rouges, en avançant sur le petit sentier pour monter au temple je remarquais les troncs des soi-disant érables. le tronc n’était pas lisses mais comme recouvert de verrues. Je dis à mes élèves ce ne sont pas des érables mais des liquidanbar, dont les feuilles ressemblent à celles des érables. Le liquidanbar ne fait pas partie de la catégorie des érables, c’est une espèce à part.Il existe des liquibanbar à tronc lisse que l’on peut facilement confondre avec un érable, seule l’étude de la dentelure de la feuille lève le doute. Pour information sur le Ginko biloba contrairement à ce que l’on pourrait penser le Ginko fait partie de la catégorie des conifères aussi étrange que cela puisse paraître, arbre que l’on trouve en allée merveilleuse en automne au temple des lamas.
    Cordialement
    André

Laissez une Réponse